Y, Le Dernier Homme

1 commentaire

Aventure
Extrait de la courverture de Y Le Dernier Homme de Brian K Vaug

Yorick est un mec un peu paumé, fan de magie. Il sort avec Beth, une belle blonde, partie en Australie. A l’instant même où il va demander sa main au téléphone, la communication est rompue. Tous les hommes sont morts d’une maladie subite et inconnue. Enfin presque. Yorick est le seul survivant. Le dernier homme.

y_le_dernier_homme_brian_k_vaughan_pia_guerra_int1

Accompagné de son singe Esperluette, dernier survivant mâle de son espèce, de l’agent 355 dont les motivations sont obscures et du docteur Alisson Mann qui veut découvrir pourquoi Yorick est toujours en vie, il entreprend de traverser la planète à la recherche de Beth pour enfin la demander en mariage.

Les 5 volumes retracent leur quête sur plusieurs années. On découvre aussi comment les femmes réorganisent la société et comment elles assurent la survie d’un monde où elles croient qu’il ne reste plus aucun homme et où la fin de l’espèce humaine est peut-être proche.
Au gouvernement, la ministre de l’agriculture devient présidente. C’était le poste le plus haut qu’une femme occupait. Certaines femmes se déguisent en hommes et se prostituent. D’autres se sectionnent un sein et forment les Amazones, un groupe qui fait régner sa loi. Des militaires israéliennes traquent le dernier homme pour qu’il n’en reste aucun.

 

y_le_dernier_homme_brian_k_vaughan_pia_guerra y_le_dernier_homme_brian_k_vaughan_pia_guerra_int2

A la fin de l’histoire, les personnages et leurs buts ne sont plus tout à fait les mêmes mais rien n’est laissé en suspens. Toutes les énigmes de l’intrigue sont bouclées peu à peu et sans résolution d’histoire bancale à la Lost.

On s’attache vite à Yorick. C’est un pauvre mec qui se retrouve en un instant propulsé au statut de dernier homme du monde. Il est à la fois une cible à abattre, un moyen de repeupler la planète et un espoir inespéré de pouvoir serrer un homme dans ses bras. Il n’a rien d’un héros balaise et pragmatique. Il lui arrive de prendre des décisions complétement stupides et ça fait de lui un personnage très humain.

Je vous conseille cette série si vous souhaitez une longue épopée où on vit avec les personnages sur plusieurs années.

En résumé : Aussi bien que The Walking Dead mais avec moins de morts.

 

y_le_dernier_homme_brian_k_vaughan_pia_guerra_couv

Y, Le Dernier Homme, Volume 1 – Pia Guerra et Brian K. Vaughan – paru en octobre 2012 chez Urban Comics – ISBN : 978-2365771108

Disponible chez Amazon et chez votre libraire préféré

1 comment

  1. Lien vers un autre article : Saga : le space opéra de Brian K. Vaughan - Bédélo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *