Shangri-La : plein les mirettes !

Commenter

Science-Fiction
Shangri-La Mathieu Bablet Ankama

Shangri-La est une œuvre de Science-Fiction, dans laquelle l’humanité s’est vue contrainte d’aller vivre dans une station spatiale car la Terre est devenue inhabitable. La vie à bord de cette station est géré par la seule entreprise Appl Tianzhu Enterprises, qui régie absolument tout. Les humains n’ont d’autre possibilité que de travailler pour Tianzhu, pour acheter des produits Tianzhu, dont le marketing et la communication font furieusement référence à certaines sociétés que nous connaissons bien de nos jours. Les Hommes ont du travail, peuvent acheter le dernier TZ-Phone, manger chez Tianzhu Burgers, se donner bonne conscience chez Tianzhu Fitness ou placer leur argent chez Tianzhu Bank. Tout va bien.

shangri-la_bablet_01

En effet, tout va bien. Enfin, tout a l’air d’aller bien plutôt. Sous ses aspects de bonheur, l’humanité est en fait gouvernée de façon totalitaire par une poignée de personnes qui dirige Tianzhu. Et à la manière de beaucoup d’œuvres de SF (Equilibrium par exemple), quand on gratte un peu la couche de perfection, on s’aperçoit que c’est pas aussi chouette que ça.

Mathieu Bablet nous propose de suivre particulièrement quelques personnes au sein de ce brillant univers, avec son lot de remises en question et de révélations : une paire de frères aux caractères opposés (l’un fervent admirateur de Tianzhu, l’autre un poil plus sceptique), quelques membres de la rébellion ou encore John, un animoïde-chien (en gros, un chien qui se tient debout et qui parle).

Shangri-La Mathieu Bablet Ankama

Shangri-La aborde plusieurs thèmes récurrent en SF, comme la manipulation des masses, la liberté ou le racisme. Rien de profondément original donc, mais tout est bien amené, bien écrit. Les personnages sont notamment très bien utilisés pour faire passer des émotions qui peuvent être d’une puissance rare et certaines planches filent des frissons.

Je terminerai par ce que j’estime être l’immense point fort de Shangri-La : les dessins. L’univers, le scénario, les personnages sont vraiment bien, mais les dessins sont à couper le souffle. Mathieu Bablet exploite parfaitement l’espace et les caractéristiques de sa station spatiale pour nous pondre des planches d’une qualité rare, parfois sublimes, parfois angoissantes. Je suis resté plusieurs fois en admiration devant certaines cases. La splendide édition d’Ankama rend le tout encore plus parfait, avec un beau papier et une couverture magnifique.

Petit bonus : La galerie parisienne L’œil de Jack propose des planches originales de Shangri-La à la vente.

En résumé : Si vous aimez la Science-fiction, achetez-le. Si vous n’aimez pas, offrez-le.

Shangri-La Mathieu Bablet AnkamaShangri-La – Mathieu Bablet – paru en septembre 2016 chez Ankama – ISBN : 978-2359109696

Disponible sur Amazon ou chez votre libraire préféré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *