Last Man : dans la vallée d’Aldana

1 commentaire

Aventure Fantastique

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de Last Man, une série manga créée par trois français : Bastien Vivès, Mikaël Senlaville et Balak.

Last Man parle de deux personnages principaux. Le premier s’appelle Adrian, un petit garçon qui vit dans la vallée : un lieu hors du temps où les enfants sont entrainés dans différentes écoles à combattre avec les éléments. Dans la vallée, il y a tous les ans un grand tournoi où les participants doivent combattre en binôme. Cette année-là, le coéquipier d’Adrian est malade.

Un homme propose de participer avec lui au tournoi. Adrian accepte car il n’a pas trop le choix s’il veut combattre : il s’est beaucoup entrainé et veut faire ses preuves. L’homme qui va combattre avec lui s’appelle Richard Aldana. Il ne vient pas de la vallée et ne combat pas avec les éléments comme les autres. Il surprend ses adversaires en utilisant des techniques de boxes que les habitants de la vallée n’ont jamais vues.

Last Man Bastien Vivès Mikaël Sanlaville et BalakLe journal de Balak dans Last Man

Voilà l’histoire du premier tome de Last Man. Actuellement, 8 tomes sont sortis et l’histoire a bien évolué. La suite de l’histoire va nous emmener hors de la vallée et on va découvrir pourquoi elle est à l’écart du reste du monde. Il y a beaucoup de rebondissements et des fins qui laissent sans voix. Pour l’instant, j’ai toujours fini un tome en ayant hâte d’avoir le prochain entre les mains et de découvrir la suite.

Concernant le dessin, on aime ou on n’aime pas. Ben trouve qu’on dirait que les dessins ne sont pas finis mais personnellement j’adhère complétement même si je regrette que seules les premières planches des tomes soient en couleurs.

A la fin de chaque tome, il y a 2 planches d’autocollants à mettre dans l’album.  Vous trouvez ça débile ? Attendez de les coller dans votre premier tome et vous serez fâché si quelqu’un le fait à votre place dans le second.

Un autre truc cool à la fin de Last Man, c’est le journal de bord de la production dessiné par Balak et qui raconte comment les auteurs vivent l’écriture de Last Man. Cela permet de voir l’envers du décor de façon très drôle. Je me suis bien bidonnée en liant cet extrait ->

Last Man c’est une série que je vous conseille vivement. On peut ne pas aimer les dessins au premier abord mais tentez l’expérience, vous pourriez devenir accro.

En résumé : de la bagarre, de l’amitié et du lol

Couverture du premier tome de Last ManLast Man tome 1 – Bastien Vivès, Mickaël Sanlaville et Balak – paru chez Casterman en mars 2013 – ISBN  : 978-2203047730

Disponible chez Amazon et chez votre libraire préféré

1 comment

  1. Lien vers un autre article : Sentaï School, l'école des super héros - Bédélo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *