L’assassin qu’elle mérite : œuvre d’art, cynisme et violence

Commenter

Drame
L'assassin qu'elle merite Lupano Corboz

Vienne, Autriche, 1900. Victor est un gamin de la rue, fils d’ouvrier. Il vend des roses aux riches pour ramener un peu d’argent et souffre d’un père un peu trop autoritaire. Alec est un jeune dandy né dans une famille fortunée, cynique et provocateur invétéré. Il est sans arrêt provoqué en duel pour les différents outrages qu’il commet (et il les perd tous). Les deux protagonistes de L’Assassin qu’elle mérite sont totalement opposés. Un pauvre et un riche. Un innocent et un débauché. Un naïf et un intelligent. Un brun et un blond.

Lors d’une soirée alcoolisée, Alec décide de démontrer que la société viennoise est prétentieuse et suffisante. Il fait le pari à son ami Klément de créer un criminel en pervertissant un innocent grâce aux vices de cette société. Il jette son dévolu sur Victor, qui a eu le malheur d’être au mauvais endroit au mauvais moment.

L'assassin qu'elle merite Lupano CorbozL'assassin qu'elle merite Lupano Corboz

Le scénario est bien ficelé et surtout très bien mis en place. Les personnages sont vraiment passionnants avec un côté envoutant, chacun à leur manière. Les dessins sont incroyablement beaux et rendent l’immersion totale. Je m’attendais à trouver la fin de l’histoire avec le tome 3, mais ce dernier amène du renouveau et le scénario prend une tournure inattendue. J’ai hâte de voir la suite.

L'assassin qu'elle merite Lupano Corboz

En résumé : Un très bon scénario, de très bons dessins. En attendant une bonne fin ?

L'assassin qu'elle merite tome 1 Lupano CorbozL’assassin qu’elle mérite, tome 1 – Wilfrid Lupano et Yannick Corboz – paru en septembre 2010 chez Vents d’Ouest – ISBN : 978-2749305554

Disponible sur Amazon ou chez votre libraire préféré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *