3 BDs de Manu Larcenet

5 commentaires

Drame Top
Image à la Une de 3 BDs de Manu Larcenet

J’ai découvert Manu Larcenet dans les Fluide Glacial de mon père que je lisais en douce. A l’époque, il dessinait Chez Francisque et Bill Baroud. Depuis, je ne me cache plus. Et quand Le Rapport de Brodeck est sorti en avril dernier et que les critiques l’ont encensé, je me suis intéressée à la production de cet auteur.

De façon involontaire, j’ai fait une remontée dans le temps des titres les plus populaires de Larcenet. J’ai adoré chacune des trois séries que j’ai lues, ce qui vous vaut un article spécial Larcenet cette semaine.

Le Rapport de Brodeck et ses dessins de ouf malade

Cette BD est une adaptation du livre du même nom de Philippe Claudel. Après la guerre, les hommes du village chargent Brodeck d’écrire ce qu’il s’est passé avec L’Anderer (l’autre).

Le Brodeck Manu Larcenet

 

Ce qui m’a plu ce sont surtout les dessins super puissants en noir et blanc qui transmettent une tension dingue. L’album est magnifique à l’intérieur comme à l’extérieur : dans un étui, avec un beau format à l’italienne. On n’en apprend pas beaucoup dans ce premier tome mais l’ambiance en dit long sur ce qui nous attend dans la suite.

La grosse claque Blast

L’histoire commence dans un poste de police. Deux inspecteurs interrogent Polza Mancini, un homme obèse. Ils veulent savoir ce qu’il a fait à Carole. Polza se met alors à raconter sa vie. Auteur, il a tout quitté pour vivre en marge de la société et revivre l’expérience de ce qu’il appelle le Blast.

Blast de Manu Larcenet

Tome 1 : on est tout de suite à fond dans l’histoire et on a envie de lire la suite. Tome 2 : grosse claque. A la fin de la lecture, il me faut une heure pour m’endormir (durée normale de mise en sommeil : 32 secondes). Tome 3 : même chose. Tome 4 : cette histoire est horrible, troublante, fascinante. C’est la première fois que je lis un thriller en BD aussi exceptionnel. J’ai l’impression d’avoir été ballottée dans l’histoire. J’ai découvert la vie de Polza avec les enquêteurs. J’ai eu de l’empathie pour cet homme alors que je savais qu’un truc tournait pas rond. Je le sentais à son regard vague, changeant. Mais je me suis laissée aller là où Larcenet voulait que j’aille. C’était excellent.

Retour à la réalité avec Le Combat ordinaire

Marco est photographe. Il a quitté Paris pour s’installer avec son chat, Adolf, à la campagne. Il est un peu paumé, voir névrosé et essaie de trouver un sens à sa vie en maintenant des relations à peu prêt stables avec ses parents, son frère, son voisin et sa copine.

Le Combat Ordinaire Manu Larcenet

Je me rends compte que j’ai remonté le temps dans le style de Larcenet. Je retrouve son trait de l’époque Fluide Glacial. On est loin de Blast. J’ai l’impression de lire un film français où le personnage principal me ressemble un peu trop. L’intrigue est assez banale et pourtant ça marche. C’est touchant et ça amène à réfléchir à sa propre vie. Je trouve le titre particulièrement bien choisi. La vie du héros, son quotidien est ordinaire. Tout le monde pourra se retrouver dans certains aspects de sa vie. Et pourtant c’est un combat car on doit faire face à l’anxiété, la maladie, la mort, la trahison, la peur, les cons.

Il est certain que ce ne seront pas mes dernières lectures de Larcenet et que vous risquez de le recroiser sur ce blog. Et vous quel est l’album de Larcenet qui vous a le plus retourné ?

le_rapport_de_brodeck_manu_larcenet_couverture_bedeloblast_manu_larcenet_couverture_bedelo Couverture Du Combat Ordinaire de Manu Larcenet

Le Rapport de Brodeck – Manu Larcenet – paru en avril 2015 chez Dargaud – ISBN : 978-2205073850
Blast – Manu Larcenet – paru en novembre 2009 chez Dargaud – ISBN :978-2205063974
Le Combat Ordinaire L’intégrale – Manu Larcenet – paru en novembre 2014 chez Dargaud – ISBN : 978-2205073775

5 comments

  1. eric

    Malheureusement des auteurs comme LARCENET ne font plus légions chez fluide. il a un dessin à part et des textes forts.
    Pour ma part je conseille : Le Guide de la survie en entreprise. Merci a bedelo pour ces articles

  2. Lien vers un autre article : Bienvenue en Absurdie ! - Bédélo

  3. Lien vers un autre article : Le Rapport de Brodeck : L'art, ce n'est pas donné à tout le monde - Bédélo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *